Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Lumina le Ven 13 Juin - 1:40

Luevan a écrit:[...] je propose une option supplémentaire, est-ce si blâmable ?

Non, ce n'est pas blâmable.

Mais ce n'est pas pour autant que c'est souhaitable pour le jeu.

Je vais prendre un exemple. Je peux bloquer les atouts si je veux éviter qu'on m'espionne/me contacte. Dans ce cas, je gagne un avantage, j'ai une contrainte, et ceux qui veulent me contacter/m'espionner ont une contrainte.
Je peux obtenir un pouvoir pour essayer de savoir qui me contacte, mais je ne peux pas filtrer. Je ne peux pas décider de laisser passer les contacts de MeilleurAmi et PersoImportant, alors même que je n'ai pas l'atout de PersoImportant.
La contrainte fait partie de l'action.

Là, c'est à mon sens la même chose : la contrainte des barrages fait partie de l'action et un personnage décide s'il considère que le barrage vaut le coup malgré cette contrainte ou non.

C'est ce qui incite à ne pas trop bloquer parce qu'on peut bloquer et à laisser des ouvertures bénéfiques pour le jeu.


En outre, j'ai l'impression que les barrages n'empêcheront pas forcément les exemples que tu cites. Par exemple, les mecs qui s'amusent à changer les axiomes, ben... Ils changeront les axiomes même s'ils ont accès qu'à une partie de l'Ombre.
(Peut-être même d'autant plus s'ils se voient coincés sans rien pouvoir faire d'autre que partir, dans une attitude rebelle de vilain ombreux pas contents !)

Et le lattage de troupe... Si y'a des barrages, ça va juste leur fournir plus de cible !


Non plus sérieusement, peut-être que certaines choses peuvent être solutionnées par barrage, mais peut-être que ça manque de protections plus spécifiques ?
Genre pouvoir "verrouiller" un axiome, ce qui pourrait donner un intérêt à "façonner Ombre" (le pouvoir) en tant qu'action "défensive", en permettant de rendre un axiome plus difficile à modifier. Oh, un petit malin peut bouger un axiome + le verrouiller, mais a priori il aura moins d'occasions de faire ça que le proprio de verrouiller proprement (ou faire verrouiller) les trucs qu'il veut ne pas voir bouger.

Ou "déminer" un lieu préventivement en s'assurant qu'il sera plus difficile d'y placer un piège.

Des trucs qui empêchent les gens qui viennent pique-niquer chez toi d'aller jeter leur ordure dans ta jolie forêt sans les empêcher de faire leur promenade tranquille.


Pidix : j'ai un peu de mal avec l'argument "Oui mais ça c'est moins dangereux que péter le crâne à qq.". Sauf qu'en quoi c'est incompatible ? Si je vole un atout à qq je peux très bien lui défoncer le crâne derrière. Voire même j'ai plus de chance d'y arriver (puisque je suis sure qu'il contactera pas tel ou tel allié par ex). Voire je peux lui piquer un atout, lui défoncer le crâne et profiter d'un atout chouette et du fait que son propriétaire sera plus là pour dire que je l'ai.

Et pour ce qui est du social que tu défonces s'il te flingue ton RS, je crois pas avoir jamais vu de social se faire tuer pour un insulter/mépriser.
Peut-être que parce que, si tu fais ça devant témoins, les gens vont rarement accepter un meurtre en riposte, parce que ça paraîtra disproportionné. J'ai vu un personnage insulter quelqu'un plusieurs jours d'affilés, parce qu'il avait bien choisi son moment et que tout ce qu'il risquait c'était de se faire insulter en retour (bonne chance pour passer le truc) ou se faire rappeler à l'ordre. Cas possiblement extrême et je ne doute pas que certains "insulter" aient pu conduire à une fin prématurée, mais c'est loin d'être systématique.

C'est une question de degré, l'insulte n'est pas placée au même niveau que le meurtre et est souvent plus socialement acceptable.
avatar
Lumina

Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par PunkAChapeau le Ven 13 Juin - 1:44

Pidix du soir (espoir), Wotan est un courtisan, donc je ne le crains pas. Tu sais bien que ses attaques sont de fourbes mépriser ou de subtils séduire !

Est-ce qu'en définitive le choix du social ne traduit pas des aspirations toutes....féminines?
Mais parfaitement. Je suis moi-même majeure sociale. Quand je fais le dinosaure, je peux te dire que plus d'un slip se tend.
 D'ailleurs, j'ai gravement pexé en social avec mon perso : si tu voyais mes gains en intimider, hihihi.

Quant à l'argument que « oui mais le martial peut TUER DES GENS, LE FOURBE », j'aimerais qu'on remette en perspective, au final, parce que j'ai l'impression que tu es très braqué dessus.

Oui, le martial peut t'ôter la vie. Oui. Ensuite, combien de martiaux fous furieux a-t-on sur le jeu, qui tabassent au moindre affront ? Tous les martiaux ? Eh bien... Non, en fait. Les Darius (pour nommer un chat un chat) sont très rares. Pour pas mal de raisons.

La plus simple, c'est que tu t'offres des rps limités quand tout le monde tremble/se casse devant toi : il ne me semble point que les gens soient restés cueillir des pâquerette quand Mami Wata était sur Carahès, ou que les antres draconiques soient le lieu de rave-party « in » d'Ambre.
Mais c'est aussi que ce type peut avoir des amis ou de la famille que tu apprécies/qui peuvent te défoncer en retour... Voire que tu peux l'apprécier lui. Tuer, c'est une solution très très extrême.

J'ai vu un majeur martial supporter des provocations très très relous de deux autres personnages et se contenter de leur dire d'arrêter, tout simplement parce qu'il savait qu'il les aurait tués en un coup s'il les avait engagés.
J'ai vu un majeur martial supporter qu'un autre personnage fasse complètement n'importe quoi, y compris manquer d'assassiner des proches, parce que c'était son fils et qu'il ne voulait pas le tuer.

Et pour prendre du personnel, il me semble qu'un mystérieux personnage avec un goût pour les rêves provoque de manière éhontée un mystérieux majeur martial qui ne lui a toujours pas fracassé le crâne aux dernières nouvelles.

 Dans la même logique, le social n'est pas « mort ou en danger de mort » à la deuxième insulte : tout le monde n'est pas disposé à virer tueur furieux là, maintenant, tout de suite, devant témoin. Ce d'après mon expérience et de celle de pas mal d'autres joueurs. Lumina l'a dit mieux que moi, donc j'éviterai de trop répéter !

Tuer est une possibilité tellement forte que peu de martiaux l'exercent. A contrario, « voler des atouts » ou « imposer des faveurs », ce genre de blagues, peuvent se répéter et, oui, s'imposer de la part d'un perso plus puissant ou socialement plus haut sur l'échelle sociale (j'imagine même pas le petit newbie qui se voit voler ses atouts par tous les fourbes qu'il croise et n'a que ses yeux pour pleurer, par exemple).
Ce serait en fait creuser un fossé entre nouveaux et anciens, ou majeurs sociaux/sorcellerie et tout le reste du jeu, en encourageant à fuir les détenteurs de ces pouvoirs.
Je suis sérieuse : si tu es face à quelqu'un qui peut t'imposer des malus aussi puissants, même s'il ne doit en abuser qu'une fois... en temps que PJ, tu te casses. Ou tu l'engages, effectivement, parce qu'un atout est un outil de pouvoir immense - ça a été démontré de nombreuses fois - et une faveur reniée peut te coûter un bon paquet de rs, ou même te causer de sérieux problèmes en te prêtant des paroles que tu n'as pas eu.
Et le plaisir de jeu, quand il n'autorise plus que le flight or fight, comme disent les perfides Albionais, il se casse un peu la figure.
avatar
PunkAChapeau

Date d'inscription : 24/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Astaroth le Ven 13 Juin - 6:00

PunkAChapeau a écrit:

Quant à l'argument que « oui mais le martial peut TUER DES GENS, LE FOURBE », j'aimerais qu'on remette en perspective, au final, parce que j'ai l'impression que tu es très braqué dessus.

Oui, le martial peut t'ôter la vie. Oui. Ensuite, combien de martiaux fous furieux a-t-on sur le jeu, qui tabassent au moindre affront ? Tous les martiaux ? Eh bien... Non, en fait. Les Darius (pour nommer un chat un chat) sont très rares. Pour pas mal de raisons.

Je suis déception !!!

_________________
"Bonjour, vous êtes bien sous la Répondeuse de Finstern, veuillez ne pas vous débattre avant le shling sonore" (Merci Neit ! )

When I am in a bad mood and someone asks me "Who made you mad?" (Cliquez pour voir l'image)
avatar
Astaroth

Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Neit le Ven 13 Juin - 6:43

pidix a écrit:Cette idée est-elle partagée, ou bien jugez vous naturel et décent que la pire calamité que puisse choisir d'infliger un social en colère à son pire ennemi soit une perte de 20 pts en RS?  (attention la question est biaisée mais elle est très sérieuse)

Le fait de lire ton historique, de t'imposer des bonus/malus envers autrui, de lire tes sentiments pour autrui ou même de connaître toutes les promesses que tu aurais fait par le passé... ne sont donc pas des agressions ?

Chouette. Smile
avatar
Neit

Date d'inscription : 04/12/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Neit le Ven 13 Juin - 6:56

pidix a écrit:Est-ce qu'en définitive le choix du social ne traduit pas des aspirations toutes....féminines?
Je me demande bien où en sont les stats.

Hein quoi tu parles des joueurs ou des persos là ? Histoire que je sache si je sors mon AK47 anti-sexisme.  Very Happy 


Enfin, une bonne fois pour toute :
Les actions ne sont jamais réservées à un quart du panel de joueurs. Vos catégorisations martial/social/sorcier/ombreux sont caduques à l'instant même où elles sont exprimées. Elles ne valent que pour l'inscription et les quelques temps qui suivent, les retards sont très rapidement rattrapés et la sur-spécialisation minimaxante n'est même pas le choix le plus courant effectué en jeu.

Ce qu'un personnage qui a débuté social/martial/ombre/sorcier peut faire, un personnage ayant débuté n'importe quoi d'autre peut le faire en s'y consacrant juste un tout petit peu plus longtemps. Tout est une question d'investissement. Il s'agit bien plus d'un bonus pour savoir (bien) faire quelque chose au début que d'une frontière infranchissable.

Votre catégorisation n'a rien à faire dans ce débat.
avatar
Neit

Date d'inscription : 04/12/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Landryt le Ven 13 Juin - 7:15

N'empêche le vol d'atouts, je le verrai bien sur Ruse / Souplesse.
avatar
Landryt

Date d'inscription : 18/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Sapho le Ven 13 Juin - 7:16

par exemple je ne suis pas majeur social mais j'ai quand même deux comp sociales ou je rivalise avec un majeur social.
avatar
Sapho

Date d'inscription : 27/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Sapho le Ven 13 Juin - 7:16

Landryt a écrit:N'empêche le vol d'atouts, je le verrai bien sur Ruse / Souplesse.

a ce moment là il faut l'antivol d'atout basé sur pouvoir/volonté Very Happy
avatar
Sapho

Date d'inscription : 27/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Landryt le Ven 13 Juin - 7:22

Bah non, Vigilance, noob !

D'ailleurs la discrétion pourrait faire partie des compétence de vol !

Et on pourrait mettre un pouvoir pour "locker" les atouts sur divination. Un pouvoir un peu divin en somme quoi.
avatar
Landryt

Date d'inscription : 18/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par gwentilendil le Ven 13 Juin - 7:34

Neit a écrit:
pidix a écrit:Est-ce qu'en définitive le choix du social ne traduit pas des aspirations toutes....féminines?
Je me demande bien où en sont les stats.

Hein quoi tu parles des joueurs ou des persos là ? Histoire que je sache si je sors mon AK47 anti-sexisme.  Very Happy 


Enfin, une bonne fois pour toute :
Les actions ne sont jamais réservées à un quart du panel de joueurs. Vos catégorisations martial/social/sorcier/ombreux sont caduques à l'instant même où elles sont exprimées. Elles ne valent que pour l'inscription et les quelques temps qui suivent, les retards sont très rapidement rattrapés et la sur-spécialisation minimaxante n'est même pas le choix le plus courant effectué en jeu.

Ce qu'un personnage qui a débuté social/martial/ombre/sorcier peut faire, un personnage ayant débuté n'importe quoi d'autre peut le faire en s'y consacrant juste un tout petit peu plus longtemps. Tout est une question d'investissement. Il s'agit bien plus d'un bonus pour savoir (bien) faire quelque chose au début que d'une frontière infranchissable.

Votre catégorisation n'a rien à faire dans ce débat.

je suis bien d'accord, le bi voire le tri classage (pour reprendre du vocable de catégorisation) est plus que courant et la spé intiale parfois une madeleine de Proust, un truc auquel on repense avec une tendre émotion. Nous sommes des mutants.
genre je suis majeur dans pas loin de 10 autres comp que dans ma spé de base, dois je être encore classé comme relevant de ma spé de base ?
je ne le pense pas même si c'est commode de se dire que Bidule est à ranger dans la catégorie mono sorcier ou truc est un guerrier sachant persuader que les autres sont des couillons.
avatar
gwentilendil

Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Sapho le Ven 13 Juin - 7:35

je parle de pouvoir d'antivol qui te pète a la gueule avec moult effet pyrotechniques dans ton cerveau quand tu touche un atout qu'est pas le tiens
avatar
Sapho

Date d'inscription : 27/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Moona le Ven 13 Juin - 8:23

Perso, j'aime bien l'action donner l'immunité (du moment que ce soit un perso titré comme Roi/Reine ou Dame/Sire, et que celle-ci saute dès que le donneur ou le receveur quitte l'ombre). J'aime bien aussi la diversion sociale en combat pour pouvoir fuir, ça donnerait une action dans le quatrième axe pour ce qui est de fuir.

Pour le reste niet! Les courtisans sont mal vus et mal aimés... car ils ont tout plein de chose pour pourrir les gens activement et passivement. Ne rajoutons pas de bonnes raisons pour les détester encore plus.

Réclamer faveur est très bien et d'ailleurs dans un contexte bien préparé, c'est tout comme imposer une faveur... donc pas besoin de rajouter cette action.
avatar
Moona

Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : Quelque part...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Mania le Ven 13 Juin - 9:38

+1 au punk couvert d'un chef.

Les martiaux utilisent très rarement leur capacité à tuer pour la simple et bonne raison qu'avant de clamser un social peut très vite appeler du renfort. Et même si à terme le social clamse, y a de grandes chances que ça apporte un énorme lot de complications que le martial préfère éviter avant d'être suffisamment fort pour ne rien craindre... ce qui prends vraiment du temps puisque le martial est exigeant et le faux pas mortel.
avatar
Mania

Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par pidix le Ven 13 Juin - 11:02

Neit a écrit:
Le fait de lire ton historique, de t'imposer des bonus/malus envers autrui, de lire tes sentiments pour autrui ou même de connaître toutes les promesses que tu aurais fait par le passé... ne sont donc pas des agressions ?

Pour être plus précis, ces actions de poids constituent certes des atteintes mais pas des agressions au sens où on entend "agression" pour un ombreux ou un martial.
C’est précisément la raison pour laquelle je fais une part trèèès soigneuse quand je me balade entre deux catégories de personnes : celle auprès desquelles je m’expose à des insultes, et celle où je m’expose à me faire taper dans un coin (Aah, Darius, puisque quelqu’un en parle, quel bel exemple en effet; mais enfin bon, lui, il était polyvalent et faisait les 2^^).

Et du coup d'un point de vue personnel, en l'état non seulement ça ne me dérange pas qu'on consulte mon histo ou mes faveurs mais ça me réjouis même; quant à la baisse des sentiments, les insultes, bof, j'en reçois tout le temps, je prends cher et puis je perds du RS quelques amis et c'est tout, je repars bravement sur les routes. Rien de tout cela n'est comparable à la pression que peut me mettre un martial qui sait très bien qu'il aura le dessus (je précise que tout cela est intimement lié à ma façon d'interpréter mon perso, qui n'est pas un fin politique et que sa portée ne prétend par conséquent pas à l'universalité).

Lumina a écrit:J'ai un peu de mal avec l'argument "Oui mais ça c'est moins dangereux que péter le crâne à qq.". Sauf qu'en quoi c'est incompatible ? Si je vole un atout à qq je peux très bien lui défoncer le crâne derrière. Voire même j'ai plus de chance d'y arriver
Bah dans l’idée d’un niveau suffisant à obtenir le succès désiré dans les deux compétences il faut déjà supposer certaine spécification peu commune et un niveau d’élite à la fois en ruse et en intriguer, voilà précisément en quoi ça parait peu compatible et peu réalisable faute de s’organiser avec quelqu’un.

lumina a écrit:
Et pour ce qui est du social que tu défonces s'il te flingue ton RS, je crois pas avoir jamais vu de social se faire tuer pour un insulter/mépriser.
Moi non plus en fait, en revanche j'y ai assisté pour cause de séductions à outrance : où l’on voit que tous les recours du courtisan dans les tentatives de plaire ou de déplaire se rapportent parfois à une seule et même chose dans les résultats obtenus;
Et où tous sont égaux dans la mort, surtout les courtisans.

lumina a écrit:Peut-être que parce que, si tu fais ça devant témoins, les gens vont rarement accepter un meurtre en riposte, parce que ça paraîtra disproportionné. J'ai vu un personnage insulter quelqu'un plusieurs jours d'affilés, parce qu'il avait bien choisi son moment et que tout ce qu'il risquait c'était de se faire insulter en retour (bonne chance pour passer le truc) ou se faire rappeler à l'ordre.

Je persiste et signe, si une personne me provoque ostensiblement, perte de RS à la clef, je ne vois pas ce qui m’empêche de demander une réparation et exiger un duel : la forme toute policée et cadrée ne s’apparente plus à une brutale attaque d’opportunité mais constitue la même forme de pression décisive et ledit pétage de crâne est seulement ajourné. Pendant l’ancien régime et jusqu’au XIXe le duel est une forme d’exécution consentie par la loi.
Là, même si monsieur le maître d’arme stoppe tout au 1er sang, qu’est ce qui m’empêche de faire de mon mieux pour que le 1er sang soit suffisant à tuer mon adversaire si il est à 5 en CP ?

Après, là où finalement cette discussion m’éveille c’est sur la vacuité des 4 axes dont parle à nouveau Neit, et effectivement, accorder plus de liberté dans la composition des comp permettrait de désenclaver le point de vue social/martial.

PunkAChapeau a écrit:Quant à l'argument que « oui mais le martial peut TUER DES GENS, LE FOURBE », j'aimerais qu'on remette en perspective, au final, parce que j'ai l'impression que tu es très braqué dessus.

Je reconnais que c’est un peu une obsession, pas toujours rationnelle.

PunkAChapeau a écrit:J'ai vu un majeur martial supporter des provocations très très relous de deux autres personnages et se contenter de leur dire d'arrêter, tout simplement parce qu'il savait qu'il les aurait tués en un coup s'il les avait engagés..

A propos de ça en particulier, autant dire que le gars en question est en sursis s’il a eu la bonne idée de provoquer la bonne personne. Le pétage de crâne, comme dit plus haut, est seulement ajourné, ni vu ni connu si on s'y prend bien.
Voilà bien pourquoi je me dis, condamné pour condamné, autant fournir au social des actions offensives comme un vol (enfin bon, je le redis j’ai renoncé à cette proposition depuis à peu près le début ) comme ça il saura pourquoi il se fait taper.


punk a écrit:Et pour prendre du personnel, il me semble qu'un mystérieux personnage avec un goût pour les rêves provoque de manière éhontée un mystérieux majeur martial qui ne lui a toujours pas fracassé le crâne aux dernières nouvelles.

Un ami à toi ?

Astaroth a écrit:Je suis déception !!!

Bah en fait, moi aussi, paradoxalement je trouve que (enfin je pense que tu te gaussais madame) le fait d'avoir ce genre de joyeux drille met du piment au jeu. Vous voyez que je ne me plains pas du tout de cette épée de Damoclès-de Finstern au dessus de ma tête, au contraire je trouve très bien la pression qu'ils peuvent exercer, et je déplore seulement que les sociaux ne puissent pas en user si farouchement à leur façon.

Neit a écrit:;]Hein quoi tu parles des joueurs ou des persos là ? Histoire que je sache si je sors mon AK47 anti-sexisme.

Ton cas personnel m’encourage à répondre que je parle un peu des deux. Rien de sexiste là dedans ce me semble : pas plus que de dire que la plupart des rôles virils et bourrins sont assumés ici par des hommes et pas par des femmes.
avatar
pidix

Date d'inscription : 22/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Neit le Ven 13 Juin - 11:20

pidix a écrit:
Neit a écrit:;]Hein quoi tu parles des joueurs ou des persos là ? Histoire que je sache si je sors mon AK47 anti-sexisme.

Ton cas personnel m’encourage à répondre que je parle un peu des deux. Rien de sexiste là dedans ce me semble : pas plus que de dire que la plupart des rôles virils et bourrins sont assumés ici par des hommes et pas par des femmes.


avatar
Neit

Date d'inscription : 04/12/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Totorbiturac le Ven 13 Juin - 11:21

IL n'a pas tort : Roxane, Quentin, Darius, Darren... Ah non, il y a Will !
avatar
Totorbiturac

Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Lomeriel le Ven 13 Juin - 11:23

pidix a écrit:Rien de sexiste là dedans ce me semble : pas plus que de dire que la plupart des rôles virils et bourrins sont assumés ici par des hommes et pas par des femmes.

avatar
Lomeriel

Date d'inscription : 03/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Silence le Ven 13 Juin - 11:28

Juste pour toi, Totorbiturac :

Spoiler:
avatar
Silence

Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par PunkAChapeau le Ven 13 Juin - 11:47

pidix a écrit:
Neit a écrit:
Le fait de lire ton historique, de t'imposer des bonus/malus envers autrui, de lire tes sentiments pour autrui ou même de connaître toutes les promesses que tu aurais fait par le passé... ne sont donc pas des agressions ?

Pour être plus précis, ces actions de poids constituent certes des atteintes mais pas des agressions au sens où on entend "agression" pour un ombreux ou un martial.
Oui mais enfin, a partir d'un moment, tu sais que les axes existent justement parce qu'ils constituent quatre types/catégories d'action ?  Razz C'est un peu comme se plaindre que martial n'apporte pas d'option pour espionner l'historique : les axes ne sont pas prévus comme des catégories rigides auxquelles tu te consacres exclusivement. Ils ont chacun leur utilité.


pidix a écrit:
lumina a écrit:
Et pour ce qui est du social que tu défonces s'il te flingue ton RS, je crois pas avoir jamais vu de social se faire tuer pour un insulter/mépriser.
Moi non plus en fait, en revanche j'y ai assisté pour cause de séductions à outrance : où l’on voit que tous les recours du courtisan dans les tentatives de plaire ou de déplaire se rapportent parfois à une seule et même chose dans les résultats obtenus;
Et où tous sont égaux dans la mort, surtout les courtisans.
Oui, enfin c'est arrivé une fois dans toute l'histoire du jeu, et après avertissement. J'ai en tête deux séductrices folles qui continuent à semer les passions sans discontinuer.
 Sachant que les sentiments ont leur utilité, c'est normal qu'un courtisan qui spamme sans raison finisse par être pris à part : un Ombreux qui démine/change les axiomes/entrave frénétiquement tout ce qui bouge finirait aussi par en agacer certains. Sans parler d'un martial qui engagerait sans raison :p

pidix a écrit:
lumina a écrit:Peut-être que parce que, si tu fais ça devant témoins, les gens vont rarement accepter un meurtre en riposte, parce que ça paraîtra disproportionné. J'ai vu un personnage insulter quelqu'un plusieurs jours d'affilés, parce qu'il avait bien choisi son moment et que tout ce qu'il risquait c'était de se faire insulter en retour (bonne chance pour passer le truc) ou se faire rappeler à l'ordre.

Je persiste et signe, si une personne me provoque ostensiblement, perte de RS à la clef, je ne vois pas ce qui m’empêche de demander une réparation et exiger un duel : la forme toute policée et cadrée ne s’apparente plus à une brutale attaque d’opportunité mais constitue la même forme de pression décisive et ledit pétage de crâne est seulement ajourné. Pendant l’ancien régime et jusqu’au XIXe le duel est une forme d’exécution consentie par la loi.
Là, même si monsieur le maître d’arme stoppe tout au 1er sang, qu’est ce qui m’empêche de faire de mon mieux pour que le 1er sang soit suffisant à tuer mon adversaire si il est à 5 en CP ?
Trois mots : "demander un champion".
 Y a Gawain-chou à Ambre, et sinon suffit de bien connaître un martial, comme si... tiens, comme si tu jouais un courtisan qui faisait de la politique 8D ! Ou comme si ce jeu était social, note.

pidix a écrit:
PunkAChapeau a écrit:J'ai vu un majeur martial supporter des provocations très très relous de deux autres personnages et se contenter de leur dire d'arrêter, tout simplement parce qu'il savait qu'il les aurait tués en un coup s'il les avait engagés..

A propos de ça en particulier, autant dire que le gars en question est en sursis s’il a eu la bonne idée de provoquer la bonne personne. Le pétage de crâne, comme dit plus haut, est seulement ajourné, ni vu ni connu si on s'y prend bien.
Y avait pas de témoins. Mais si on parle de gars qui attend un moment sans témoin comme disait Darnath, il... y en aura toujours : coucou les atouts !


pidix a écrit:
punk a écrit:Et pour prendre du personnel, il me semble qu'un mystérieux personnage avec un goût pour les rêves provoque de manière éhontée un mystérieux majeur martial qui ne lui a toujours pas fracassé le crâne aux dernières nouvelles.

Un ami à toi ?
Et bien plus encore, j'espère  I love you 

pidix a écrit:Rien de sexiste là dedans ce me semble : pas plus que de dire que la plupart des rôles virils et bourrins sont assumés ici par des hommes et pas par des femmes.
Astaroth a écrit:Je suis déception !!!

Je vais spoiler horriblement, mais Asta est jouée par une femme. De même, je joue Randle

Il y a des guerriers femmes, plein, juste moins repérables parce que la plupart des avatars sont minces et élégants. Pour ne prendre que les exemples non spoilables. Conchenn ne sert pas qu'à changer très souvent d'avatars être une reine élégante, c'est une ucking badass à la tête de son armée qui s'est bâtie son propre empire. Lisbeth a tenté un coup d'état, des persos comme Caleen ou Amber ont des réputations de "guerrières" probablement pour une bonne raison...

Sans parler de mon perso, dont j'aurais l'arrogance de croire que la descro est suffisamment éloquente, et de bien d'autres que je ne nommerais pas car spoil/la flemme.


Dernière édition par PunkAChapeau le Ven 13 Juin - 11:49, édité 1 fois
avatar
PunkAChapeau

Date d'inscription : 24/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Lumina le Ven 13 Juin - 11:48

pidix a écrit:
Moi non plus en fait, en revanche j'y ai assisté pour cause de séductions à outrance : où l’on voit que tous les recours du courtisan dans les tentatives de plaire ou de déplaire se rapportent parfois à une seule et même chose dans les résultats obtenus;
Et où tous sont égaux dans la mort, surtout les courtisans.
Il me semble quand même que généraliser sur un exemple pour dire que ça arrive parfois est un peu exagéré.
Mais oui, la séduction à outrance peut être vue comme une forme d'agression, qui entraîne à son tour une agression en retour.
Maintenant, ce genre de chose ne passera pas dans tout les contextes et la capacité à savoir si on peut se permettre tel ou tel comportement est une qualité qui est utile à tout les pjs, les sociaux également.

pidix a écrit:Je persiste et signe, si une personne me provoque ostensiblement, perte de RS à la clef, je ne vois pas ce qui m’empêche de demander une réparation et exiger un duel : la forme toute policée et cadrée ne s’apparente plus à une brutale attaque d’opportunité mais constitue la même forme de pression décisive et ledit pétage de crâne est seulement ajourné.

Tu peux tenter de faire cesser l'agression. Ce point-là n'est pas forcément le plus difficile à obtenir, mais si tu demandes un duel pour des causes trop légères, tu t'exposes au risque de voir d'autres personnages venir t'insulter à leur tour.
En revanche, si obtenir la cessation de l'agression en réclamant duel peut être espéré raisonnablement, pouvoir mener le duel contre la personne qui t'a insulté est bien moins garanti.
On entre certes là dans quelque chose qui varie fortement selon les Ombres donc je vais prendre le cas que j'ai observé jusqu'à présent le plus souvent :
On peut réclamer un duel, mais l'autre peut le refuser. Il peut également se faire représenter par un champion. Si, certes, ces échappatoires ne sont peut-être pas possibles sur toutes les Ombres, le duel ne représente pas un moyen assuré d'aller défoncer le crane du vil insulteur.
Un insulteur qui a insulté une fois, puis s'excuse publiquement, risque d'être plus difficile à aller défoncer en duel légitime qu'un insulteur qui persiste, signe, et te dit que de toute façon tu sais pas te battre.
avatar
Lumina

Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Totorbiturac le Ven 13 Juin - 12:17

PunkAChapeau a écrit:
Trois mots : "demander un champion".
 Y a Gawain-chou à Ambre, et sinon suffit de bien connaître un martial, comme si... tiens, comme si tu jouais un courtisan qui faisait de la politique 8D ! Ou comme si ce jeu était social, note.

Pidix connaît, à mon humble avis.
avatar
Totorbiturac

Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Moona le Ven 13 Juin - 12:52

Un champion ou simplement un protecteur... quand les suivants qui vont bien ne sont pas dispo ou possible à avoir.

J'ai assisté à une agression martiale sur un pseudo courtisan-ombreux - à mes yeux justifiée et d'autres témoins diront la même chose. J'ai eu écho d'une autre sur un sorcier qui l'avait bien cherché et qui avait été prévenu (il avait même été invité à dégager). Assisté en direct sur un autre sorcier parce que là aussi, il l'avait bien cherché.
J'ai enfin assisté à une sur une courtisane qui l'avait bien cherché aussi (spam de tons séducteurs même après avertissement). Echo d'une autre sur une autre courtisane, mais là les raisons sont floues.

Que tu survives ou pas à ce genre d'agression, cela donne du jeu, pour peu que tu es un peu de relations (j'espère au moins ton parent).

Les abus sont tout de même relativement rares selon moi.

Le retse, c'est le jeu ma pauv' lucette! ^^

Avoue pidix qu'en fait un Darius ou un Darren te manque!  tongue 
avatar
Moona

Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : Quelque part...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Melchior le Ven 13 Juin - 13:04

Moona a écrit:Que tu survives ou pas à ce genre d'agression, cela donne du jeu, pour peu que tu es un peu de relations (j'espère au moins ton parent).
Avec un peu de mauvaise foi mais pas trop, ça me fait rire. Parce que la plupart du temps, l'ignoble assassin dont on a promis la mort ne recevra que de vilaines paroles et des regards noirs. Même s'il récidive. Et à moins d'une très grosse erreur, il pourra se promener comme une fleur sans rien craindre.
avatar
Melchior

Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Neit le Ven 13 Juin - 13:06


Vous vous rendez compte à quel point on arrive à du situationnel, totalement dépendant du roleplay et des puissances en place ? Smile
avatar
Neit

Date d'inscription : 04/12/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Astaroth le Ven 13 Juin - 13:30

/me passe faire coucou dans la discussion puis s'en retourne à ses noirs desseins impunis.

 Twisted Evil 

_________________
"Bonjour, vous êtes bien sous la Répondeuse de Finstern, veuillez ne pas vous débattre avant le shling sonore" (Merci Neit ! )

When I am in a bad mood and someone asks me "Who made you mad?" (Cliquez pour voir l'image)
avatar
Astaroth

Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sociales, socials, nos amis (merde j'ai fait une faute)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum