Contestation de titre en son siège de pouvoir (un lieu)

Aller en bas

Contestation de titre en son siège de pouvoir (un lieu)

Message par Lyr le Lun 7 Nov - 20:32

Rapport à la contestation de titre: il me semble assez logique que la majorité des titres (majeurs) est liée à un lieu.
Par exemple, le roi d'ambre a sa salle du trone à ambre, le général sa caserne, etc.

RPment, si un gros balèze bien connu pose ses burnes sur la table pour dire qu'il est le roi / général / ... pendant que le temps du titre fait sa fiotte en se défilant planqué à la taverne ou dans les ombres... bon, au bout d'un moment on le croit.

Je propose donc la possibilité de contester un titre sur le lieu correspondant. Peuvent entrer dans le jet la RS, une ou des compétences correspondant au titre (commandement pour général, pouvoir pour archimage, balais pour bobonne...). Avec un bonus cumulatif à force d'insister. Et le contesté est prévenu s'il se trouve dans l'ombre.
Avec également la possibilité pour des tiers d'appuyer ou de bloquer la tentative.

Oui, parce qu'une contestation peut avoir de la gueule (et bam, j'ai pourri la soirée du borgne)
Lyr
Lyr

Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contestation de titre en son siège de pouvoir (un lieu)

Message par Lumina le Lun 7 Nov - 20:43

Je suis pas contre le truc sur le principe.

Mais il faut surtout pas obliger à squatter un lieu sans pouvoir faire autre chose, c'est pas amusant. Ni forcément des passages réguliers.

Ca me semble donc intéressant uniquement si ça ouvre la contestation : c'est à dire que si Bidule arrête pas de répéter qu'il est le roi alors que tout le monde sait que c'est Taleron, Bidule va pas devenir roi. Par contre, il va devenir contestataire du titre de roi.

Quel intérêt ? Ben Taleron a intérêt à revenir botter les fesses de Bidule pour pas perdre son titre connement s'il perd son bras de fer avec Toto, croisé dans une taverne en Ombre. Sinon ça fait un titre gratos pour Bidule.


Mais hors de question de remporter trop facilement la contestation. Pouvoir contester est déjà à mon sens un truc assez puissant et intéressant (et qui créera du mouvement). Ca me parait un bon compromis et à mon avis ça créera plus de jeu. Pouvoir contester doit pouvoir prendre du temps, on peut imaginer qu'un courtisan glissant des faveurs permet d'accélérer la manoeuvre.

Par exemple, si Bidule veut devenir roi et que Courtisan glisse sans arrêt que Taleron est absent et que Bidule ferait un bon roi, Bidule peut plus rapidement arriver au stade ou il peut contester en l'absence du roi.
Lumina
Lumina

Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contestation de titre en son siège de pouvoir (un lieu)

Message par Ezian le Mar 8 Nov - 14:56

Ouais... Enfin, c'est une porte ouverte vers un abus :

(Allo ? Ouais, juste pour te dire que ton pote le Régent est en train de se faire bananer en Ombre... Si tu contestes maintenant, demain, t'es régent. Quoi ? T'es à la salle du trône ? Ca tombe bien !)

Ezian
Ezian

Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contestation de titre en son siège de pouvoir (un lieu)

Message par Genghis le Mar 8 Nov - 15:02

Perso, j'aime pas.

Un peu comme Ezian je trouve que ça offre plus une ouverture à l'optimisation offensive en mode gogorush qu'une opportunité rp. Pour la contestation je ne trouve pas qu'il soit nécessaire d'attacher un lieu, ça ressemble à une entrave qu'à une ouverture.

Après c'est bon que la contestation implique le plus grand nombre d'observateurs, témoins pour bien contextualiser un acte qui reste important mais l'enfermer dans un lieu... Boarf.
Genghis
Genghis

Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contestation de titre en son siège de pouvoir (un lieu)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum